Née en 1982 à Piatra-Neamţ en Roumanie, Alexandra Lazarescou est scénariste, écrivaine-dramaturge et traductrice de théâtre contemporain.

Elle arrive en France en 1990.

Après un Master 2 en philosophie de l’art à la Sorbonne, elle intègre le département d’écriture dramatique de l’E.N.S.A.T.T. (École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre) dirigé par Enzo Cormann.

Elle a également suivi une formation de comédienne au Conservatoire d’Art Dramatique du cinquième arrondissement de Paris sous la direction de Bruno Wacrenier et Solène Fiumani et à l’École du Jeu dirigée par Delphine Eliet.

Désireuse de connaître toutes les facettes du monde théâtral, elle commence son parcours professionnel en tant que critique de théâtre et collabore avec Radio Campus Paris, Fluctuat, Nova Polska, Kourandart, le B.A.T (le Billet des Auteurs de Théâtre). En parallèle, elle organise et anime des conférences (théâtre, musée, université), tout en travaillant à la production, programmation et communication de diverses structures culturelles (La Nef-Manufacture d’utopies, éditions Théâtrales, Théâtre de la Cité Internationale de Paris, Festival Paris quartier d’été, Association Passion Théâtre, Théâtre de l’Étincelle à Avignon, Compagnie Europ’Artes).

Elle a été assistante à la dramaturgie au T.N.P sur Par-dessus bord de Michel Vinaver, mise en scène par Christian Schiaretti. Elle a également travaillé avec le réalisateur Jean-Jacques Beineix pour des projets de film documentaire et de théâtre en France et en Roumanie.

Durant ses études à l’E.N.S.A.T.T., elle obtient une bourse de recherche à l’École Nationale Supérieure de Théâtre et de Cinéma de Bucarest afin d’approfondir son projet d’écriture bâti autour de la dictature communiste de Ceausescu des années 1980.

Cette expérience donne naissance à une passion aiguë pour la traduction de textes roumains contemporains, à laquelle elle se consacre depuis 2008.

Depuis 2010, elle est membre du comité roumain de la Maison Antoine Vitez.

En 2012, son texte Bec Kosmos reçoit les « Encouragements » du Centre national du Théâtre.

En 2013, sa traduction d’Antidote de Nicoleta Esinencu reçoit l’Aide à la création du Centre national du Théâtre.

Elle a déjà traduit Mihaela Michailov, Nicoleta Esinencu, Gianina Cărbunariu et Elise Wilk, textes publiés aux éditions des Solitaires Intempestifs, Théâtrales, et Actes Sud-Papiers.

Sa traduction de Sales Gosses de Mihaela Michailov est créée au Centre Dramatique National de Nancy par Michel Didym en décembre 2015, avec une tournée en France et à l’étranger.

En 2016, elle rencontre le metteur en scène Johanny Bert avec lequel elle collabore en tant que dramaturge sur le spectacle Dévaste-moi, puis en tant qu'autrice du livret post-spectacle du Petit Bain.

Depuis janvier 2017, elle coordonne le comité roumain de la Maison Antoine Vitez.

Ses textes et traductions ont été joués, lus ou mis en espace à Théâtre Ouvert, au Théâtre du Rond-Point, au Théâtre national de Toulouse, à la Faïencerie – Scène Nationale de Creil, à la Rose des Vents – Scène Nationale du Nord, à la Scène Nationale du Petit Quevilly (actuel Centre Dramatique National de Normandie-Rouen), à l’Université de Paris 13, à la Mousson d’été, à la Maison d’Europe et d’Orient, au Centre Culturel Théo-Argence, à l’ENSATT, au NTH8, au Festival « Regards Croisés », à Confluences, en Avignon (In et Off), à l'Atelier 210 de Bruxelles, au Théâtre de la Manufacture-Centre Dramatique National de Nancy, à la Chartreuse, sur France Culture, etc.

Elle est également scénariste de fictions radiophoniques à RFI (Radio France Internationale) et anime des ateliers de scénario au Forum des Images.